Règlement du prix

Règlement du Prix du menteur en politique

 

  1. Les buts du « Prix du menteur en politique » sont d’inciter la classe politique à moins mentir, de sensibiliser le journalisme politique à l’importance du fact-checking, et d’encourager le grand public à vérifier la véracité de ce que dit le personnel politique.
  2. Le prix est décerné chaque année pour les mensonges de l’année précédente.
  3. Le président du jury coordonne la prise des décisions et rédige les communiqués de presse.
  4. Il veille à la diversité de ligne éditoriale des médias dont procèdent les journalistes qui constituent le jury.
  5. Les catégories obligatoirement décernées tous les ans sont : le Grand Prix, qui récompense le pire menteur de l’année ; le Prix spécial du jury, qui récompense l’ensemble de la carrière d’une personnalité politique en matière de mensonges ; le Prix « Un certain regard », qui récompense un mensonge particulièrement absurde, étrange ou bizarrement hors-norme ; le Prix du Jeune espoir, qui récompense le meilleur menteur en politique âgé de mois de 45 ans.
  6. Chaque juré peut « nominer » 1 personnalité politique française dans chaque catégorie. Il peut aussi inventer lui-même une catégorie et y nominer 1 personnalité politique.
  7. Lorsqu’une personnalité politique remporte le Grand Prix, elle bénéficie pour l’année suivante d’un « totem d’immunité » qui empêche de la nominer.
  8. Pour qu’une nomination soit valable, le juré doit avoir précisé à quel(s) mensonge(s) il se réfère, et le(s) mensonge(s) doit (doivent) avoir été prononcé(s) pendant l’année qui vient de s’écouler.
  9. Les jurés communiquent par mail au président du jury les noms de leurs nominés, au plus tard le 2ème jeudi de janvier.
  10. Il suffit qu’un seul juré ait nominé une personnalité pour qu’elle soit dans la liste finale des nominés.
  11. Le 2ème vendredi de janvier, la liste des « nominés » fait l’objet d’un communiqué adressé par le président du jury aux agences de presse et aux principales rédactions.
  12. Entre le 2ème vendredi de janvier et le 3ème jeudi de janvier inclus, les jurés votent par échange de mails pour élire les vainqueurs des différents prix parmi les nominés.
  13. Très tôt le matin du 3ème vendredi de janvier, le président du jury adresse un communiqué aux agences de presse et aux principales rédactions pour les informer du vainqueur du Grand Prix et des vainqueurs dans les autres catégories.
  14. Une fois le communiqué envoyé par le président du jury, chaque juré est totalement libre de communiquer comme bon lui semble sur les résultats. Seule exception : les jurés gardent le secret le plus total sur « qui a voté quoi » dans le jury.
  15. Dans la mesure du possible, chaque juré veille également à ce que son média d’appartenance émette un contenu audiovisuel et/ou écrit consacré aux résultats du prix.
  16. Le prix a vocation à se renouveler tous les ans.